Au Jardin de mon âme poussent des fleurs

01 février 2019

la poésie

 

 

P1050551

 

 

Tout passe, tout lasse

trop de diversités sur internet

on  zappe à droite, à gauche..

enfin , peu de visite depuis la création

mes poèmes n'interressent personne.

"Ca ne se lit plus" me dit-on.

 

Pourtant , dans mon coeur coule une poésie

à longueur de journée,

vers vos âmes, perdues

dans notre monde matérialiste.

L'être humain semble ne pas avoir de place

l'être humain semble  être en survie

les poésies n'existent elles  pas  que pour nous

connecter, l'espace d'une seconde

à ce tout qui nous entoure

cet invisible qui fait pétiller nos yeux

de temps à autre,

afin de continuer notre chemin,

 un chemin rempli d'amour,

rayonnant l'amour,

jusqu'à la fin des temps.

 

Mireille B

Posté par lapresidente à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 janvier 2019

la Vieille dame

 

 

vielle dame

 

 

Elle vieillit, mais elle ne le sait

que par  le regard des autres

sur ses  cheveux  blanchis

ou les rides qui creusent  son visage.

 

Bien sur, elle  a quelques douleurs,

bien sur, elle va moins vite

bien sur, ses clés, ses mots

qui se chiffonnent dans sa tête.

Bien sur, ses yeux voient moins bien,

son ouïe chante sans cesse ..

ses articulations se bloquent

et la figent sur place.

elle se surprend même à parler seule .

 

Elle sent bien, qu'elle  passe

dans un autre monde..

 

Et pourtant,

ses gestes plus lents ont plus de grâce

ses yeux pétillent encore de malice

et si ses mots se perdent

elle pose gentiment sa main chaleureuse

sur le bras de son  interlocuteur,

qui ne semble pas étonné..

 

Elle n'a plus envie de longs discours

sur la politique ou la société,

non pas qu'elle  ne comprends pas,

mais le temps presse,

et le beau l' attire.

Elle s'assoit, elle contemple

elle écoute l'environnement

tantôt serein, tantôt bruyant..

Elle contemple les nuages 

et les suit dans le ciel aux mille teintes.

Elle contemple l'oiseau qui plonge

et replonge dans l'eau.

Les seules caresses du jour,

le vent qui souffle sur ses joues .

Les cloches du village voisin

sonnent à toute volée

pour appeler à la pause méridienne.

 

La vieille dame semble faire partie du décor,

comme absorbée par le paysage,les sons, les couleurs

tout se fond en elle,

et elle se fond en eux..

La beauté offerte en ce jour

lui fait oublier, le temps, son âge.

Elle est .

 

Mireille B 

Posté par lapresidente à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 décembre 2018

Nuit et silence

imagesVQJMM52B

 

 

 

La nuit pose son voile sur le village

plus un bruit,

plus un son

tout est feutré,

le temps semble s'arrêter .

les étoiles clignoteront  bientôt

une à une , puis des milliers

nous envoyant , comme tous les soirs

un message du cosmos ,

 immensité infinie

Dormez, dormez terriens,

l'heure est au silence..

une année se finit

qu'en avons nous  fait ?

Une autre arrive

Seras- ce la dernière ?

Qu'en savons nous !

           « Vivons , disait le philosophe

comme si nous allions mourir demain. »

Unis à notre âme

écoutons là, suivons là

dans la douceur de cette soirée d'hiver.

Écoutons la musique de notre cœur,

accueillons sa nostalgie,

qui sonne et sonne

comme les cloches de l'église.

Nostalgie des temps passés

nostalgie de notre jeunesse

trop vite vieillie

nostalgie des êtres chers partis

trop tôt,

Nostalgie , des moments de tendresse,

des rire enfantins,

dans l'inconscience !

Nostalgie de tout ce qui nous échappe..

Et pourtant

l'avenir nous appelle à nouveau

jeunes ou vieux

des moments inconnus

des nouveaux projets

des nouvelles rencontres

avec les autres mais aussi avec nous- mêmes

rencontres à chaque battement de cœur...

la vie pulse

la vie nous pousse

 

Ouvrons grands nos bras

à cette nouvelle année

et de tout notre cœur

embrassons la !

Mireille B

 

Posté par lapresidente à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2017

AU REVOIR...............

 

 

merci-aux-donateurs

 

« Aimez, aimez, tout le reste n'est rien »

La fontaine

 

Pas seulement une illusion d' amour.

 Aimez la personne qui vous trahit,

Aimez le frère qui vous manipule,

Aimez celui qui vous vole,

Aimez celui qui vous bouscule

sans un regard,

Aimez celui qui vous blesse

Aimez celui qui vient d'ailleurs

Aimez celui qui croit différemment de vous

Aimez ceux qui mentent

Aimez les fous, les malades

les vieux, les jeunes,

les gentils, les méchants..

 

Et si un jour,  poussé par je ne sais quelle pulsion

ils prennent votre vie

priez

pour que la Conscience les éclaire..

 

mireille

Posté par lapresidente à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]